Abonnement à Agridape

Accueil / Programmes / Programmes clôturés / Réussir la Décentralisation / Réseaux / Niger / Médiathèque / Régions du Niger / Niamey

Niamey

Elle abrite la capitale, demeure le centre de décision et renferme cinq (5) communes avec des activités commerciales très développées. Le secteur rural est moins important par manque d’espace. En terme de ressources naturelles, Niamey est reconnue sous le symbole du fleuve (Isa en djerma) qui offre d’énormes possibilités aux populations d’accroître leurs revenus.

Pour beaucoup, la région de Niamey renvoie plutôt aux communes qui la composent faisant d’elle une notion plus politique que spatiale. Avec la concentration des différentes instances de décisions, les responsabilités dans la gestion des affaires courantes se trouvent confondues.
L’entrée de la région de Niamey dans le processus de décentralisation intégrale renferme beaucoup de difficultés dans la gestion des infrastructures, le transfert des compétences, l’allocation des ressources et l’organisation des activités de développement.
Au plan des ressources naturelles, le fleuve Niger a permis l’implantation des aménagements hydro agricoles initiés avec l’appui des partenaires extérieurs en vue de faire face au déficit chronique alimentaire. Cette ressource connaît des menaces du fait du comportement polluant des riverains, de l’insuffisance des actions de sensibilisation en vue de la préservation de la ressource. La région de Niamey est reconnue pour son massif forestier issu des opérations de reboisement dans les années 80 connu sous le nom de ceintures vertes. Devant les vaines actions de sensibilisation des populations par les responsables techniques et communaux, des actions de déguerpissement ont été prises pour préserver cette ceinture à la périphérie.

Menaces d’envahissement du fleuve Niger à Niamey

JPEG - 24.5 ko
Plantes envahissantes sur le Niger Niamey Gamkallé
JPEG - 37.5 ko
Plantes envahissantes Fleuve Niger Ny Gamkallé

Pollution fleuve Niger Niamey Gamkallé